Nations imaginées: identité personnelle, identité nationale et lieux de mémoire: Les nationalismes majoritaires contemporains: identité, mémoire, pouvoir

Producció científica: Capítol de llibreCapítol

Resum

Dans le deuxième chapitre, Àngel Castiñeira explore comment des identités collectives deviennent nationales et cherche à expliquer les relations entre l'identité nationale et la mémoire collective. L'identité personelle est un preccus évolutif d'identification et de singularisation. Elle est une construction narrative, dynamique et multiple nécessitant une connexion intertemporelle, une capacité d'intégration des expériences et une reconnaissance dialogique.
Idioma originalAnglès
Títol de la publicacióLes nationalismes majoritaires contemporains: identité, mémoire, pouvoir
Pàgines81-125
Estat de la publicacióPublicada - 1 de juny 2007

Fingerprint

Navegar pels temes de recerca de 'Nations imaginées: identité personnelle, identité nationale et lieux de mémoire: Les nationalismes majoritaires contemporains: identité, mémoire, pouvoir'. Junts formen un fingerprint únic.

Com citar-ho